top of page
Rechercher
  • marine-maubec

1948. A un an du désarmement, les membres de l'équipage du Rubis affichent toujours leur fierté d'être sous-mariniers

Ces photos nous ont été aimablement envoyées par M. Eric Granic, que nous remercions. Elles proviennent de la collection d'un vétéran du sous-marin Rubis, Jean Nicolas matricule 5113 B 45, qui fut manoeuvrier à bord de janvier 1946 à juillet 1948, et dont le fils nous a autorisé à publier les clichés.

Ceux-ci ont été pris à Nice semble-t-il. Le premier nous présente une partie des officiers mariniers, des quartiers-maîtres et des matelots du sous-marin, sans oublier le chien mascotte. La scène pourrait avoir eu lieu le 1er mai, un maître et un quartier-maître ayant à la main ou sur son uniforme un bouquet de petites fleurs qui pourraient être du muguet...

L'intérêt de cette photo réside surtout dans la présence de plusieurs insignes de sous-marinier. Un quartier-maître de 2e classe, situé en bas à droite, porte encore sur la manche gauche l'insigne créé en 1906 avec ses deux torpilles croisées et les foudres, alors que plusieurs autres membres de l'équipage arborent sur le côté droit de la poitrine l'insigne métallique introduit en décembre 1946 pour les titulaires du certificat d’aptitude à la navigation sous-marine affectés sur un sous-marin (CANSM ; pour l'équipage, ce n'était pas encore le certificat supérieur, adopté plus tard). Or l'insigne de 1906 ne figurant pas sur la liste des insignes réglementaires de la circulaire de juin 1946, il n'était plus réglementaire depuis près de deux années lorsque cette photo fut prise.

Au sujet de ces insignes, il est possible de se reporter à l'article posté sur la page suivante : https://www.marins-traditions.fr/articles-sur-les-insignes-et-effets-particuliers

Comment dès lors interpréter la présence de cet insigne ? Ce quartier-maître réunissant antérieurement les conditions pour en être porteur, mais n'ayant pas encore le CANSM a-t-il voulu marquer pour autant son appartenance aux forces sous-marines ? L'état-major du Rubis a-t-il fermé les yeux sur cette entorse au règlement ?

Toujours est-il que l'ensemble du personnel, QMM en vareuse (avec ou sans col bleu) et officiers mariniers en veston, porte la fourragère aux couleurs de la médaille militaire attribuée au sous-marin le 23 août 1946.

Les deux photos suivantes nous montrent le canon de 75 mm du sous-marin. Sur la première ce dernier est armé pour exercice sous la direction d'un enseigne de vaisseau. Tous les hommes de l'équipe portent le pull de sous-marinier. Sur la deuxième, une jeune visiteuse s'émerveille, pendant qu'un maître, vraisemblablement torpilleur au vu de son insigne de bras, s'occupe de la mascotte du sous-marin, décidément très présente.

Le Rubis était alors, depuis 1946, dédié à la formation à l'écoute sous-marine. Il fut placé en réserve peu après ces prises de vue et fut désarmé en 1949. Un article ultérieur présentera des photos de l'intérieur du sous-marin.

424 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2 Post
bottom of page