Rechercher
  • marine-maubec

Amarante : la couleur de quelques effets du corps du contrôle de la marine de 1899 à 1957.

Pour compléter les chroniques d'uniformologie sur les contrôleurs de la marine rédigées il y a quelques semaines et diffusée sur notre site, nous postons aujourd'hui deux effets caractéristiques de l'uniforme des contrôleurs de la marine. Une ceinture de fonction tout d'abord qui est le signe extérieur de l'investiture que ces officiers tiennent du ministre.

Suivant une pratique adoptée par le ministère de la Guerre et le ministère des Colonies, la Marine adopte en 1899 pour ses inspecteurs des services administratifs – c'est la désignation de l'époque – la ceinture en soie amarante et or qui est terminée par des glands. Ces derniers sont ici à grosses torsades et ne portent pas d'étoiles. La ceinture est donc attribuable à tous les inspecteurs entre 1899 et 1900 et contrôleurs entre 1947 et 1957, et aux seuls inspecteurs de 1re et de 2e classe et inspecteurs adjoints – ils deviennent contrôleurs de 1re et de 2e classe et contrôleurs adjoints en 1902 – de 1899 à 1939.

En effet, les hauts fonctionnaires de l'inspection puis du contrôle se voient attribuer la ceinture de fonction en soie bleue et or de 1900 à 1902, avant le retour à la ceinture amarante et or, mais cette fois avec les étoiles du grade sur les glands.

Le deuxième objet est un ceinturon porte-épée de même couleurs, qui permet de porter l'épée à fusée en écaille et sans anneau de bélière. Comme pour les autres hauts-fonctionnaires des autres corps assimilés et pour les amiraux, ce ceinturon est fermé par une boucle comportant deux médaillons à tête de méduse réunis par un crochet figurant un serpent.

Aussi étrange que cela paraisse, ce ceinturon n'a pas été adopté dès 1899, mais en 1923 pour tous les contrôleurs. On a donc pu voir pendant quelques années des inspecteurs, puis des contrôleurs, portant à la fois une ceinture de fonction amarante et or et un ceinturon porte-épée de soie bleue et or (voire ponceau et or pour les contrôleurs généraux de 1re classe, assimilés aux vice-amiraux). Comme déjà indiqué, contrairement aux officiers supérieurs des autres corps assimilés de la marine, les officiers supérieurs du contrôle n'ont porté l'épée à bélière unique, adoptée en 1901 et généralisé en 1902, que bien tardivement, en 1950 .

Rappelons enfin que de 1939 à 1947, la couleur amarante a été remplacée par le noir, avant que la ceinture de fonction, sans étoiles quel que soit le grade, et le ceinturon à double médaillon à nouveau en soie amarante et or ne figurent plus dans l'arrêté de 1957.


1 vue0 commentaire