Rechercher
  • marine-maubec

Le portrait d'un lieutenant de vaisseau en grand uniforme de 1819, après 1821

Dans une vente aux enchères prochaine, sera proposé le tableau ci-dessous, malheureusement en fort mauvais état.

Il est très dommage que ce portrait soit si dégradé, car il est assez intéressant pour certains détails. Nous n'épiloguerons pas sur l'identification erronée de l'expert qui dénomme ce tableau "portrait d'un intendant tenant une lettre". Il s'agit naturellement d'un officier de vaisseau compte tenu des broderies caractéristiques aux parements et au collet adoptées en 1819, plus particulièrement d'un lieutenant de vaisseau compte tenu de la faible ampleur de ces broderies qui s'il s'agissait d'un capitaine de frégate ou d'un capitaine de vaisseau couvriraient tout le tour des parements et du collet. Ce grade est confirmé par les deux épaulettes à petites torsades adoptées en 1821, à la suite de l'armée de terre, sur lesquelles on ne peut distinguer l'ancre en filigrane (y est-elle ?). Notre officier est donc en grand uniforme après 1821, mais avant 1831.

Et le portrait est daté du 14 mars 1828, date qui figure sur la lettre tenue dans la main droite, écrite paraît-il à Rochefort.

Ce qui paraît remarquable est la précision avec laquelle est peinte l'épée du modèle 1819. On y voit bien la fusée en nacre, le pommeau gravé d'une fleur de lys, laquelle disparaîtra en 1831 au profit d'une ancre ou de l'absence de motif. Son clavier est également très bien représenté, avec l'ancre non câblée entourée d'une branche de laurier à gauche et d'une branche de chêne à droite.

Pour en savoir plus sur cette période, nous ne pouvons conseiller que la lecture de notre troisième ouvrage et de son erratum disponible ici : https://www.marins-traditions.fr/_files/ugd/c3f5ca_d5ed1f1f9a1d404b9ed03fcd6146b85a.pdf

55 vues0 commentaire