Rechercher
  • marine-maubec

Un agent administratif des directions de travaux dans les années 1900 ?

L'uniforme de ce corps assimilé dit "secondaire" est en partie reconnaissable, ce qui n'est pas courant. Le Noir et Blanc ne permet généralement pas de distinguer la nature de l'étoffe et la définition des photos celle des broderies des parements et du collet de ces officiers de la fin du XIXe ou du tout début du XXe siècle.

Ici, on observe des parements très clairs. Les deux seuls corps ayant une couleur distinctive claire sont ceux des agents administratifs des directions de travaux et des agents du commissariat. Pour le premier, celle-ci est bleu azur, pour le second écarlate. Cependant, nous reconnaissons sur les broderies du col des feuilles d'olivier, mais pas vraiment des feuilles d'acanthe, les deux constituant le motif des broderies des agents administratifs des directions de travaux, comme sur le dessin ci-dessous...

De même, nous ne reconnaissons pas vraiment des feuilles de vigne, élément constitutif, au côté des feuilles d'olivier, du motif des broderies des agents du commissariat aux côtés des feuilles d'olivier, comme sur le dessin ci-dessus...

Cependant, nous penchons plutôt pour un agent administratif des directions de travaux. Il s'agirait d'un agent "simple", grade assimilé à celui de lieutenant de vaisseau (trois galons en redingote). En effet, nous sommes en présence d'un officier subalterne avec une dragonne à franges libres. Et il s'agirait d'un agent et non d'un sous-agent – compte tenu de la baguette et du câble au parement, le parement de sous-agent n'ayant que la baguette.

Cette photo est intéressante, car elle nous présente un officier de corps assimilé "secondaire" dont l'habit possède un collet droit. Or l'uniforme de ces corps assimilés n'a pas fait l'objet d'une description dans le décret du 13 mai 1902 qui a introduit ce collet droit. Logiquement, la coupe de l'uniforme de ces officiers devrait toujours être conforme au règlement du 3 juin 1891, avec un collet évasé... Pour les officiers des corps assimilés "secondaires", la nouvelle coupe, adoptée pour les officiers de marine et les corps assimilés non "secondaires" en 1902, a donc pu précéder son officialisation. Mais cette dernière n'est jamais arrivée, puisque l'habit brodé a disparu pour tous les officiers le 4 août 1903 (mesures Pelletan) pour ne réapparaître que le 12 mai 1912, voire pour les officiers des corps assimilés "secondaires " que 24 février 1913.

Cependant le décret paru à cette dernière date sonna le glas des étoffes distinctives bleu azur et écarlate, pour n'adopter que le drap bleu (presque noir) du reste de l'habit.

Merci à Christophe Rochet pour l'envoi de cette photo prise vers 1900.


15 vues0 commentaire