Rechercher
  • marine-maubec

Un bel ensemble de contrôleur général de 1re classe (Conservatoire des uniformes de la marine)

Dernière mise à jour : 8 mai

Nous vous présentons un joli mannequin appartenant aux collections du Conservatoire des Uniformes de la Marine de Toulon, rassemblant des effets qui ne sont pas courants. Ceux-ci ont appartenu au contrôleur général de 1re classe de la marine Louis Marie Joseph Ducorps (1874-1950).

Il s'agit d'une part d'une redingote du modèle 1926 à col ouvert en drap bleu foncé, ou plus vraisemblablement du modèle 1931 en drap "bleu Louise", plus clair. En effet, le dossier individuel de ce contrôleur indique qu'il a été promu contrôleur général de 1re classe en 1936.

Contrairement aux hauts-fonctionnaires des autres corps de la marine, les contrôleurs généraux avant la Deuxième Guerre mondiale se distinguent toujours par de larges broderies et non par des étoiles sur les parements (rappel : de 1912 à 1918, le bandeau de broderie du bas des manches de la redingote peut êtreremplacé par un ou deux écussons, respectivement pour les contrôleurs généraux de 2e et de 1re classe).

Il s'agit d'autre part d'une ceinture de fonction amarante et or, dont les glands sont eux bien ornés des trois étoiles d'assimilation de ce grade.

Il s'agit enfin de pattes mobiles brodées dont le modèle paraît commun à tous les grades de contrôleur, d'après les textes officiels régissant l'uniforme des contrôleurs. Mais cette caractéristique irait à l'encontre des différentes broderies de parement : celles des contrôleurs généraux de 1re classe se distinguent de celles des contrôleurs généraux de 2e classe par la présence de dents de loup sur le bord supérieur (et non, suivant une pratique ancienne, par un double rang de broderie), dents de loup que nous ne retrouvons pas ici sur les pattes mobiles, alors qu'elle sont bien sur les manches. Nous estimons que les pattes mobiles brodées à dents de loup existent bel et bien et que les pattes présentées ici sont donc de contrôleur général de 2e classe.

28 vues0 commentaire