top of page
Rechercher
  • marine-maubec

Un débarquement de munitions de 305 avant passage au bassin en 1916

Tous les marins se souviennent que les munitions doivent être débarquées avant le passage du bâtiment au bassin. Voici quelques photographies de l'ECPAD qui nous montrent comment étaient débarqués les obus de 305 mm à bord des vieux cuirassés.

La scène se déroule en 1916, à bord du Condorcet, cuirassé de la classe Danton, admis au service actif en 1911.

Les obus sont remontés de la soute puis descendus dans un bugalet par une corne de charge manoeuvrée par des matelots. Les mouvements sont supervisés par un maître canonnier, reconnaissable à son veston à coupe droite, ses deux galons au bas des manches et son galon unique de casquette. Les obus de 305 mm pesaient de 300 kg à plus de 400 kg, selon les versions.

Pour ces travaux de force, ces corvées, le commandement n'était guère regardant s'agissant des tenues des quartiers-maîtres et matelots : vareuse et pantalon en toile rousse, effets en toile bleue de coupe analogue (attribuée aux canonniers depuis 1913), chemise en molleton, chemise en coton tricot (le rayé)... Mais toujours le bonnet vissé sur la tête !

Au fond du bugalet, un second maître, reconnaissable par l'ancre brodée à chaque pointe de collet et à l'absence de galon à la casquette, prend en charge les obus.

79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2 Post
bottom of page