Rechercher
  • marine-maubec

Un habit de grand uniforme de chirurgien de 1re classe sous le Second Empire

Cet habit fait partie des collections du Conservatoire des Uniformes de la Marine de Toulon.

Jusqu'en 1902, les officiers de 1re classe des corps assimilés de la marine se distinguent par une broderie quasi-complète sur le collet et par les seuls baguette et câble, sans ancre, aux parements. A partir de 1902, ces officiers auront une broderie un peu moins longue au collet et une broderie analogue aux parements.

Ce n'est qu'en 1865 que la dénomination de chirurgien disparaît, concomitamment avec l'exigence de la possession d'un doctorat en médecine pour ceux qui entrent dans le corps. Dès lors il n'y a plus de chirurgiens de 1re classe, mais uniquement des médecins de 1re classe.

Au plan de l'uniforme, si le velours cramoisi est l'étoffe distinctive des chirurgiens depuis 1823 – elle avait été le velours écarlate à partir de l'an XII – il n'en était pas de même pour les médecins, dont les parements et le collet ont été de velours noir de l'an VIII à 1848. C'est donc à partir de l'avénement de la 2e République qu'intervient l'adoption du velours cramoisi pour tous les praticiens.

Ces évolutions statutaires et uniformologiques sont parfaitement décrites dans nos ouvrages sur les marins français : le 1er est épuisé, mais le 3e opus est actuellement en cours d'impression et peut faire l'objet d'une pré-commande...

23 vues0 commentaire