Rechercher
  • marine-maubec

Un jeune officier de marine avant et pendant la Première Guerre mondiale (1)

Grâce aux photographies envoyées par M. Eric Chappat, que nous remercions chaleureusement, nous nous intéressons ici à Herbert Guyot d'Asnières de Salins. Il s'agit d'un jeune officier de marine, né le 22 mai 1891 et entré à l'Ecole navale le 7 septembre 1908. On le voit ci-dessous en élève, puis en enseigne de vaisseau de 2e classe (galon unique et aiguillette or qui distingue encore les jeunes officiers en formation). Remarquez qu'à cette époque, le sabre n'est porté qu'avec une seule bélière (1902 à 1912).

Sa carrière opérationnelle commence lorsqu'il est affecté sur le cuirassé Danton, puis sur le contre-torpilleur Trident. En 1912, il part pour l'Indochine, étant affecté à bord de l'aviso-transport Manche affecté à la mission hydrographique d'Indochine. C'est à bord de ce bâtiment, à Haiphong, qu'a été prise la photo ci-dessous.

L'enseigne de vaisseau de Salins y est le seul en tenue de toile kaki, qui, selon l'arrêté du 12 mai 1912, peut être portée à l'intérieur des bâtiments ou des ateliers à terre, pour préserver les effets habituels. Le veston kaki étant sans insignes de grade, la casquette (ici blanche) doit être portée. Salins y côtoie l'enseigne de vaisseau Samuel Viaud (assis à droite), le fils de Pierre Loti. Tous les officiers sont ici en tenue n°3 définie en 1912, avec casquette blanche ou casque "colonial". Notons que les pattes d'épaule des officiers de marine sont blanches, ce qui explique leur faible visibilité, et que celles des officiers des corps assimilés sont de l'étoffe distinctive du corps (ici, nous avons probablement un mécanicien principal de 2e classe et /ou commissaire de 2e classe et/ou un médecin de 2e classe).

On retrouve l'enseigne de vaisseau de Salins ci-dessous sur le même bâtiment, 4e debout à partir de la gauche, avec tout l'état-major rassemblé, toujours à Haiphong mais à la mauvaise saison vraisemblablement, puisque presque tous les officiers portent le veston bleu, sauf le commandant en redingote. Les deux officiers de droite sont les deux "assimilés" du dessus, reconnaissables aux fins parements qui bordent leurs galons de manche.

La guerre est déclarée. L'enseigne de vaisseau de Salins est désormais affecté sur le torpilleur d'escadre Casque. Ci-dessous, les deux officiers de droite portent la redingote. Salins est en veston. Le chef mécanicien est probablement la personne de gauche, vêtue d'une veste de toile bleue.

L'enseigne de vaisseau Salins ne va pas tarder à opter pour l'aéronautique maritime. Il rejoindra alors le centre d'aviation (déjà interarmées !) d'Ambérieu. Son parcours dans cette arme fera l'objet d'une publication ultérieure...


4 vues0 commentaire