Rechercher
  • marine-maubec

Un lieutenant de vaisseau en uniforme de pluviôse an I

Voici un intéressant physionotrace en couleurs qui paraît représenter un lieutenant de vaisseau dans l'uniforme défini en l'an I de la République. Le 18 pluviôse, un décret précise la description du nouvel habit : « Habit et revers bleu foncé, le passepoil rouge, parements rouges et passepoils blancs, le collet blanc et passepoil rouge, la doublure de l’habit, veste et culotte écarlates ; deux ancres en bleu à l’attache des retroussis, des boutons de cuivre doré à l’ancre, surmonté du bonnet avec l’exergue, République française. Les poches à pattes, les épaulettes en or, le baudrier noir en sautoir, orné d’une ancre de métal doré ; le tout jusque et compris les capitaines de vaisseau, rien n’étant changé, quant à présent, à l’uniforme des officiers généraux. »

Ce portrait de lieutenant de vaisseau paraît de qualité et fidèle, à l'exception du passepoil rouge des revers et du collet qui n'est pas présent. Les boutons paraissent timbrés d'une ancre surmontée d'un bonnet phrygien, qui ne figure pas au-dessus de l'ancre de baudrier.

Une comparaison avec des représentations plus récentes est intéressante. Celles-ci se montrent très proches les unes des autres ; nul doute qu'Auguste Goichon et Fernand Louisy, à gauche, se sont beaucoup inspirés du dessin de Job. Ces trois dessins sont conformes à la description que donne le décret du 18 pluviôse an I. Notons que l'ancre en laiton agrafée sur le baudrier y est représentée surmontée d'un bonnet.

L'évolution des uniformes des officiers de marine au cours de la Révolution est à retrouver dans notre récent ouvrage "Les marins français. 1789 – 1830. Étude du corps social et de ses uniformes".



27 vues0 commentaire