top of page
Rechercher
  • marine-maubec

Un lieutenant de vaisseau sous le Premier Empire... ou plutôt la Restauration.

Un collectionneur nous communique ce physionotrace représentant un lieutenant de vaisseau entre 1804 et 1819 a priori. La couleur du collet paraissant identique à celle de l'habit, cet officier de marine est en petit uniforme. Rappelons que l'habit de grand uniforme comporte un collet écarlate avec les même fausses boutonnières brodées en or.

Les lieutenants de vaisseau portent une épaulette à franges de filé à gauche et une contre-épaulette à droite.

Ce qui paraît remarquable ici est le port du bracelet de fonction. Porté au-dessus du coude gauche, celui des adjudants ou adjoints de l'an XII est en laine et franges en or. La laine est blanche si l'officier général auprès de qui ces officiers servent est amiral ou vice-amiral commandant en chef une armée navale, rouge écarlate si cet officier général est vice-amiral commandant une escadre, et bleu de ciel si celui-ci est contre-amiral. Ici les franges du bracelet sont à franges de filé, en cohérence avec celles des épaulettes.

Mais le tour de bras du bracelet paraît composé d'une trame bicolore, alors que le modèle de l'an XII est en laine de couleur unie...

Cependant, dans l'armée apparaissent en 1816 des bracelets en réseau d'or et de soie blanche pour les aides-de-camp du ministre de la Guerre et des maréchaux (notice du 22 mai 1816). Si l'on fait l'hypothèse que la marine se conforme aux textes de la Guerre en l'absence de texte spécifique, ce lieutenant de vaisseau pourrait être un aide-de-camp du ministre de la Marine entre 1816 et 1819...


71 vues1 commentaire
Post: Blog2 Post
bottom of page