Ouvrages de l'auteur

Notre premier ouvrage a été édité en 2011 chez Marines Éditions. Le second, à compte d'auteur, est sorti en 2017 grâce au soutien de Bernard Giovanangeli. Le troisième sort en cette fin d'année 2021, en collaboration avec ce même éditeur. Et nous avons entamé nos recherches pour la rédaction d'un quatrième livre.

couverture définitive.jpg

Les marins français de 1789 à 1830

Etude du corps social et de ses uniformes

Vous n'ignorerez plus rien des marins de 1786 à 1830, grâce à un ouvrage de référence, richement illustré et très documenté, dont toutes les informations sont référencées, une majorité faisant appel à des sources primaires, bien loin des pratiques de plus en plus courantes des auteurs et blogueurs se contentant de citer des informations déjà publiées et souvent non vérifiées...

couverture 2.jpg

Équipages et fonctionnaires de la marine

Corps et uniformes. 1830 – 1940

De 1830 à 1940, la marine connaît une révolution technologique imposant une mutation des métiers des hommes qui la servent. Aux gabiers, canonniers et timoniers, et aux métiers « ouvriers » des charpentiers, calfats, voiliers et armuriers-forgerons s’ajoutent en cent dix ans plus de vingt-cinq spécialités embarquées différentes, rendues nécessaires par l’avènement de la propulsion mécanique et de l’électricité, l’invention de la torpille, l’apparition de la TSF et la montée en puissance de l’aéronautique. Les marins des ports, les ouvriers des arsenaux et les fonctionnaires du ministère de la Marine ne restent pas à l’écart de ces évolutions.
Les nouveaux métiers, les mutations du combat naval et les effets de la mode vestimentaire génèrent parallèlement d’importantes évolutions de l’uniforme : en 1940, le marin français ne ressemble plus à celui de la marine à voile...
L'ouvrage n'est malheureusement plus disponible, mais, propriétaires des droits, nous pourrions le rééditer ultérieurement, si nécessaire.

couverture 1_edited.jpg

Les uniformes des officiers de la marine

1830 – 1940

De 1830 à 1940, les uniformes des officiers de la Marine ont beaucoup évolué jusqu’à une tenue finalement très proche de celle d’aujourd’hui. La monarchie de Juillet, période de renaissance pour la Royale, a pourtant légué à l’époque moderne quelques éléments comme le sabre, la casquette ou le pantalon à bande or des soirées privées.
Les Uniformes des officiers de la Marine est une référence exhaustive sur toute cette période. Du moindre galon aux vestes et aux redingotes, des couvre-chefs aux sabres et aux ceinturons, année après année, grade par grade et pour tous les corps d’officiers, les différentes tenues sont décrites par le menu. Un outil de travail incomparable pour les musées et les collectionneurs qui trouveront, pour la première fois rassemblées, des informations rares enrichies d’une iconographie abondante.
Malheureusement, l'ouvrage n'est plus disponible.
Propriétaires des droits, si nécessaire nous pourrions le rééditer en le corrigeant de certaines erreurs et en le complétant de photos de pièces de collection et de photos de marins chinées ces dernières années par les collectionneurs associés.

marins au siège de Paris 1871.jpg

Les marins pendant la guerre de 1870-71

Un rôle trop souvent méconnu

Privés de combats navals par une marine allemande se sachant très inférieure à la marine impériale, frustrés de n'avoir pu mener à bien le projet d'expédition combinée contre les côtes de l'ennemi, les marins ont rempli leur devoir à la mer, mais n'ont pu y briller. Ils ont en revanche pris une part majeure dans les combats qui ont suivi les désastres de Sedan et de Metz, l'armée de terre y ayant perdu une part importante de ses forces et de ses généraux.
Pourtant, ce rôle très important sera de peu de poids lors des choix budgétaires des années 1870 et 1880 au cours desquelles la marine sera sacrifiée sur l'autel de la Patrie, la priorité étant de reconstituer une armée de terre face à l'Est.