top of page
Rechercher
  • marine-maubec

Le portrait d'un lieutenant de vaisseau sous la Restauration

Ce portrait a récemment été proposé aux enchères. Estimé 600 - 80 euros, il n'a pas trouvé acquéreur.

Il nous présente un lieutenant de vaisseau en grand uniforme, entre 1814 et 1819 (hors les Cent Jours de 1815).

Avec un uniforme très proche de celui porté sous l'Empire, conforme aux prescriptions du décret de prairial an XII, la présence de l'Ordre royal de Saint-Louis sur la poitrine de cet officier de vaisseau nous indique bien que cet officier sert pendant les premières années de la Restauration, jusqu'en 1819.

Rappelons que Louis XVIII ne modifie que très marginalement l'uniforme des officiers de vaisseau lorsqu'il arrive au pouvoir. La cocarde tricolore est en effet le seul symbole incongru pour le nouveau régime : elle est donc remplacée par la cocarde blanche sur le chapeau bicorne. Pour le reste, boutons, broderies de collet, rien de change avant 1819.

Voici, appartenant aux collections du Musée national de la Marine, un autre portrait de lieutenant de vaisseau que l'on peut supposer peint sous l'Empire, sans certitude cependant, puisque le chapeau bicorne est absent et puisque cet officier ne porte aucune décoration. Ce portrait est cependant plus finement représenté et présente un intérêt particulier en nous montrant les parements en drap écarlate.

Pour toute autre précision sur les uniformes de cette période, se reporter à notre ouvrage Les marins français. 1789 - 1830. Etude du corps social et des ses uniformes, complété de son correctif en ligne sur www.marins-traditions.fr/les-marins-francais-1789-1830-etude-du-corps-social-et-de-ses-uniformes

130 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2 Post
bottom of page