Rechercher
  • marine-maubec

Un major de vaisseau en petit uniforme de 1786

Monsieur Jean-Marc Dury nous fait parvenir la photographie d'une miniature représentant un major de vaisseau en petit uniforme de 1786. Il s'agirait de Joseph Barthélémy de RAFELIS de BROVES (1753 - 1824), dont la biographie peut être lue sur le site http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_rafelis_joseph.htm

Voici les éléments qui permettent de confirmer cette identification, au moins au plan de l'uniforme.

Comme vous pourrez le découvrir dans notre ouvrage à paraître cet automne sur les marins de 1789 à 1830, le bouton à l'ancre simple reste en vigueur jusqu'en 1792, date à laquelle disparaissent les broderies des officiers supérieurs, la Révolution ayant le "soin" de simplifier l'uniforme, ou du moins de faire oublier le plus vite possible les pratiques issues de l'Ancien Régime.

L'épaulette à grosses torsades sur l'épaule gauche signe la présence soit d'un major de vaisseau (le capitaine de frégate de l'époque), soit d'un capitaine de vaisseau (qui a également une épaulette à droite, alors que le major de vaisseau en est dépourvu... invisible ici). Mais le capitaine de vaisseau, avant 1792 et depuis 1786, porte en petit uniforme un habit certes moins brodé qu'en grand uniforme, mais décoré d'ancres couchées en fausses boutonnières, absentes ici. Les broderies sur le seul collet rabattu sont l'apanage des majors de vaisseau. Ce collet est bleu-de-roi, ce qui signifie que l'officier n'est rattaché à aucune escadre.

Notre officier est par ailleurs chevalier de l'ordre royal de Saint-Louis et est membre de la société des Cincinnati de France – officiers français ayant participé à la guerre d'indépendance américaine ; RAFELIS de BROVES était l'un d'eux – dont il porte l'insigne au ruban bleu clair au centre et blanc sur les côtés.

3 vues0 commentaire