Rechercher
  • marine-maubec

Une miniature d'un enseigne de vaisseau sous la Restauration, avant 1819

M. Jean-Marc Dury nous a fait parvenir cette photo d'une miniature représentant un officier de vaisseau. Il indique qu'il s'agirait de l'enseigne de vaisseau Élie Joannin représenté en 1817.

Nous ne pouvons naturellement confirmer l'identité de cet officier, mais nous sommes bien en présence d'un enseigne de vaisseau au début de la Restauration. Nous trouvons bien mention dans les Annales maritimes de 1817, partie officielle, d'un enseigne de vaisseau récemment promu (le 8 janvier 1817). Par ailleurs, l'uniforme de cet enseigne de vaisseau est tout à fait conforme à celui que devaient porter les officiers de ce grade entre 1815 et 1819.

Au cours de cette période de transition, le grand uniforme reste hérité de celui défini en prairial an XII, avec les boutonnières en ancres couchées entrelacées de branches de chêne et les épaulettes du grade (normalement à gauche l'épaulette à franges à graines en or et à droite la contre-épaulette, en principe traversées par un fil rouge, peu visible ici). La seule différence depuis la première puis la seconde Restauration consiste dans les boutons dorés adoptés en 1816, qui reprennent le dessin de ceux de 1786, mais en y ajoutant le câble, qui restera jusqu'à nos jours sur les boutons des officiers de la marine .

Cet uniforme de transition sera conservé jusqu'à la parution de l'ordonnance du Roi du 31 octobre 1819.

Ces évolutions, ces textes sont à découvrir dans notre nouveau livre sur les Marins de 1789 à 1830.

Rectification:

M. Jean-Marc Dury nous indique qu'il ne s'agit pas du portrait de Joannin, mais d'un autre officier dont on ignore l'identité... Quoiqu'il en soit, à l'exception des fils rouges des corps d'épaulette qui ne sont pas vraiment visibles ici, il s'agit bien d'un enseigne de vaisseau ou d'un lieutenant de vaisseau (pas de fils rouges) entre 1815 et 1819.

2 vues0 commentaire